Liesbeth Kiebooms

Née à Bangkok d’une famille franco-belge, Liesbeth Kiebooms s’initie à la danse en 2005 par le modern jazz, le classique et notamment par le hip hop, grâce auxquel elle s’expérimente aux battles et à la scène, de bois ou de bitume. Elle découvre en 2014 la danse contemporaine en intégrant le Conservatoire Régional de Grenoble.

Ses études de lettres, socio-anthropologie et arts du spectacle la mènent à des travaux de recherches sur la danse, le cirque et le théâtre comme moyens de reconstruction personnelle et d’intégration sociale pour des publics fragilisés et marginalisés.
En 2018, elle se forme à l’interprétation et à la création chorégraphique au sein de la Formation professionelle I.D. (Interprète Danseur), dirigée par Aurélien Kaïro et Karla Pollux. Elle y rencontre Marion Alzieu.
Ne pouvant désormais plus dissocier le contemporain du hip hop dans son langage, elle travaille en tant qu’interprète avec Thô Anothaï (Cie Anothaï), Hamid Ben Mahi (Cie Hors-Série), Karine Ponties (Cie Dame de Pic), Christophe Gellon (Cie Voltaïk) et Pauline d’Ollone (Cie Les Étrangers).
 
Elle est invitée par la compagnie Ma’ pour prendre part au processus de création de “Si c’est une fille” et intervient sur différents ateliers.
 
LiesbethKiebooms(1)