Le projet « One step One dream » porté par l’association JUMP (Burkina)

Initié par l’association JUMP dirigé Souleymane Ladji Koné, chorégraphe burkinabé, ce projet a pour but de mettre en situation de création chorégraphique un groupe de Bboys, venus du Burkina, du Mali et du Sénégal.

6 participants ont été sélectionnés pour participer au 5 steps du projets. 4 steps de formations avec les chorégraphes Jean Robert Koudogbo (Burkina), Jann Gallois (France), Marion Alzieu (France) et Souleymane Ladji Koné (Burkina); un dernir step pour une création finale, en lien avec tous les univers traversés.

Marion se voit inviter à intervenir pour la première étape du projet, en février 2015.

Site de Souleymane Ladji Koné https://www.ladjikone.com/

.One step One dream – STEP #1

Restitution Février 2015 CDC La Termitière (Ouagadougou, Burkina)
Durée 30 minutes

Distribution

Chorégraphie
Marion Alzieu

Interprétation
Yacouba Coulibaly, Abdoul Kader Simporé
Alicia Sebia Gomis, Eric Sanou
Charlemagne Kaboré, Daniel Kouala

Création Musicale
Michael Avron

Soutiens

Association JUMP
Compagnie Ma’
Irène Tassembedo et l’Ecole de danse EDIT
CDC La Termitière (Ouagadougou- Burkina)
Institut Français de Ouagadougou (Burkina)

 

Se sortir de là, sortir sa force et ses mots, sortir sa rage, sortir sa danse sur scène.

Prendre son sac, ses chaussures et avancer, step by step vers…one dream !

En ce début 2015, la jeunesse du Burkina reste livrée à elle-même dans une envie toujours grandissante d’acquérir des nouvelles technologies, des biens matériels et de la reconnaissance.

La débrouillardise reste de mise, et jeter son corps dans la bataille devient vital pour chercher et…trouver. La vie et les rêves se construisent alors pas après pas, au fil des jours et des heures.

Cette création posera la question de se définir chacun, trouver un but dans le geste dansé et faire exploser cette énergie, ce bouillonnement qui caractérise le rêve.

Confrontant les techniques du hip-hop, du contemporain et de l’afro, chacun des danseurs cherche un moyen de canaliser ses rêves, les construire dans une passion et exister par son propre corps et ses propres acquis.

Comment apporter ce qu’on a, ce qu’on possède et ce qu’on est, pour aller au-delà de ses limites? Comment aller ensemble dans un élan de création et de rêve commun de s’en sortir ?

vlcsnap-2001-01-01-07h39m22s103-2