Chorégraphie et interprétation Marion Alzieu
Création musicale Michael Avron
Création lumières Jean-Pierre Nepost

Création mai 2014 Micadanses (Paris)
Durée 28 minutes

Contact production et diffusion
diffusionciema@gmail.com

Calendrier de tournée

2018

du 5 au 9 décembre – Espace Blonda (Bamako, Mali)
du 6 au 8 octobre – Quinzena de Dança (Almada, Portugal)
15 juin – Ateliers Frappaz (Lyon)
24 avril – Ramallah Contemporary Dance Festival (Ramallah, Palestine)
31 mars – Le Croiseur (Lyon)
29 mars – Le Point Ephémère (Paris)

2017
13 octobre – Institut Français de Casablanca (Maroc)
23 mai  – Institut Français de Conakry (Guinée)*
20 mai  – Centre Culturel Blaise Senghor de Dakar (Sénégal)*
13 mai – Institut Français de Cotonou (Bénin)*
10 mai – Institut Français de Niamey (Niger)*
*Tournée Instituts Français pilotée par l’institut français de Guinée Equatoriale
4 et 5 mars – Krakowskie Centrum Choreograficzne (Cracovie, Pologne)

2016
10 décembre – Institut Français de Malabo (Guinée Equatoriale) >Institut Français de Malabo
7 décembre – Institut Français de N’Djamena (Tchad) >Festival Souar Souar
7 novembre – Pim Off (Milan, Italie) >PimOff
3 novembre – Festival RomaEuropa (Rome, Italie) >RomaEuropa
24 septembre – Festival C’est Mériadeck Ici (Bordeaux)
2 et 3 septembre – Festival Urban Life (Bruxelles, Belgique)
30 juillet – Festival Chemin des Arts (Bergerie de Soffin)
5 juin – Festival Entrez dans la danse (Paris)
25 février – Festival Ciclo Ahora! Danza (Séville, Espagne)

2015
20 décembre – Festival Mantsina Sony sur scène (Brazzaville, Congo)
7 et 8 novembre – Festival Péril Jeune ! Confluences (Paris)
22 octobre – Centre Culturel Altigone (St Orens)
23 et 24 juillet – International Contest Burgos & New York (Burgos, Espagne)
5 juillet – Festival Tobina (Paris)
27 juin – Festival Vukana (Nantes)
13 juin – Festival Onze’Bouge (Paris)
8 mai – Festival Dansotopia (Gand, Belgique)
20 avril – Théâtre de Ménilmontant (Paris)
28 février – HiverÔclites, CDC Les Hivernales (Avignon)
21 janvier – Institut Français de Ouagadougou (Burkina)
6 janvier – Micadanses (Paris)

2014
26 juillet – Show me your flava Festival (Bruxelles, Belgique)
22 juillet – Performance Contaminazion (Brescia, Italie)
28 et 29 juin – Festival Corto In Danza Festival (Cagliari, Italie)
7 et 8 juin – Solo Dance Contest (Gdansk, Pologne)
23 mai – Micadanses (Paris)
4 avril – Centre Mathis (Paris) – extrait
14 mars – Centre Mathis (Paris) – extrait

Soutiens

Micadanses (Paris, France)
Festival Mouvement Contemporain (Paris, France)

Distinctions

2ème prix du jury et prix du public au Solo Dance Contest 2014 (Gdansk, Pologne)

3ème prix du jury et mention spéciale pour la recherche et la richesse du language chorégraphique au Corto In Danza Festival (Cagliari, Italy)

2ème prix du jury aux HiverÔclites (Avignon, France)

1er prix du jury au Festival Tobina (Paris-France)

2ème prix du jury au Concours International de Chorégraphie Burgos/New York (Burgos-Espagne)

2ème prix du jury au 3.2.1..Taniec! Concours International de Chorégraphie (Cracovie, Pologne)

 

« On est perdu dans la vie, dans ce que l’on écrit, dans ce que l’on crée, quand on veux s’interroger précisément sur la nature de l’identité de quelque chose… C’est peut être un état, quelque chose qui est tombé là, qui s’empare de vous et vous tient par les deux épaules fortement. Ca ne connaît pas de pause… Quand à l’origine ?!… On ne sait finalement pas trop d’où ça vient, où ça va et qu’est ce que c’est. C’est juste ça… Ou peut être autre chose, quelqu’un d’autre… »

L’identité nous est donné malgré nous, dès la naissance et, peu à peu, nous revient. Ainsi on devient « je » pour façonner cette identité, la détourner, la détruire ou simplement l’accepter. Mais avons nous réellement le pouvoir de choisir? La pensée, l’identité nous modifie? Nous torture? Pouvons nous être ‘sans’ un instant? Si l’on revenait à la nature même, à l’essence, nous sommes juste chair et muscles… et puis de qui dépendons nous ?
Par ce solo, je traiterai de la manière d’exorciser cette identité, danser quelque chose qui se passe entre les idées. Je ne voudrais pas que vous me donniez un nom et que vous me classifiez. Essayer de se raconter à travers une absence de quelque chose. Comment être ce qui nous attire pour disparaître ? Suis-je totalement ce que je danse, ou je ne le suis pas ou je devrais l’être, puisque c’est mon corps qui est là ?

Il ne s’agit plus de connaître le monde ou l’être mais de transformer nos idées, dans une urgence de se jeter. Aller sur scène pour être soi-même. Sans avoir peur de l’inconnu, du flou et de l’innommable.